Le repoussé

L’art du repoussé est en voie de disparition, même en Europe où la tradition culturelle et artistique est pourtant très vive, ce qui donne à l’exposition des œuvres que nous présentons au public un caractère unique et exceptionnel.

Nous créons des objets artistiques et usuels à partir d’un matériau, le cuivre, qui est une des ressources naturelles du Québec et du Canada.

Chaque objet part d’une idée, qui prend d’abord la forme d’un dessin. Celui-ci est ensuite tracé sur une feuille de cuivre et enfin repoussé à l’aide de fins outils spéciaux. On utilise un coussin placé sous la feuille de métal, capable d’absorber et de supporter le relief qui prend forme peu à peu.

Ce travail requiert patience, méticulosité et adresse, d’autant plus que l’on doit apprendre à voir son travail à l’envers. L’apprentissage et la maîtrise d’une telle discipline est longue et ardue, ce qui explique peut-être, sa lente disparition.

Pour accentuer le relief de nos œuvres, nous utilisons une patine noire. Nos pièces sont ensuite vernies pour éviter l’oxydation.